Après les données personnelles générales suivaient les informations sur la première détention en camp de concentration. On apprend la date d’arrivée de la personne dans le camp, le nom de l’autorité ayant ordonné sa déportation et celui du camp de concentration dans lequel elle a été envoyée. Le motif de détention et les éventuels antécédents judiciaires étaient également mentionnés.