Les détenus pouvaient être envoyés dans d’autres camps ou affectés dans des kommandos extérieurs. La date et le lieu étaient notés afin de savoir où ils avaient été transférés. Ces indications révèlent les parcours de persécution des victimes. Il est important de préciser que le nom du camp principal était en règle générale mentionné, même si le détenu avait été directement envoyé dans un camp annexe. Dans certains cas, les mentions dans ce champ ne concernent que des modifications liées à la réorganisation des camps. Anna Morozowa, par exemple, est restée dans le même camp annexe de Ravensbrück, mais, à l’été 1944, ce camp est passé sous la tutelle administrative de Buchenwald. Autre exemple, les camps de Buchenwald, Niederhagen-Wewelsburg et Mittelbau-Dora sont passés du statut de camps annexes à celui de camps principaux indépendants.