Le nombre des arrivées dans les camps de concentration a tellement augmenté au fil des années que les membres de la Gestapo ne pouvaient plus se charger seuls de l’enregistrement. C’est la raison pour laquelle un nombre croissant de détenus, les Funktionshäftlinge, ont été chargés de cette tâche. Ils devaient alors inscrire leur nom sur d’autres formulaires. Sur ce formulaire, le détenu secrétaire n’a noté que son matricule : 4643. Il s’agissait du détenu politique Otto/Otakar Trčka, originaire de Budweis (aujourd’hui České Budějovice, en République tchèque). Ce directeur de lycée, né en 1883, a été déporté au camp de Buchenwald en 1939 et y est resté interné jusqu’à la libération du camp en avril 1945. Il faisait partie des interprètes du camp.